C'est ce que déclare Yves Vérilhac à propos de l'éolien industriel dans un chat sur Le Monde. fr
Yves Vérilhac est ancien directeur du Parc naturel régional des Monts d'Ardèche et initiateur de la demande d'un moratoire sur l'éolien industriel. Il serait peut-être bon de lire ses déclarations avant de défendre à tout prix l'éolien industriel.
Voici deux extraits de ce chat.


Bigoud : Si les éoliennes peuvent nuire, dans certains cas à la beauté des paysages, que dire des centrales nucléaires, des usines, des autoroutes qui ont massacré des forêts, etc.
C'est pareil. La peste ne justifie pas le choléra. Ce n'est pas une alternative. L'alternative à tout ce que nous dénonçons, c'est : la réduction de la consommation avec des gains possibles de 30 % à 40 % ; les vraies énergies renouvelables, celles qui sont produites et utilisées localement. Envoyer dans un réseau centralisé très peu d'énergie de manière intermittente est un non-sens. Tout cela parce qu'on ne veut pas rendre les gens indépendants, on veut qu'ils consomment.

(...)

Willy : Est-ce qu'il existe un bilan carbone en bonne et due forme sur l'éolien, par éolienne, et par parc d'éoliennes ?
Je ne sais pas. Ce bilan serait peu intéressant, parce que je trouve que nous nous trompons en voulant monter les camps les uns contre les autres, avec des pro et des anti-éolien.
Jeudi 6 Mai 2010 Commentaires (0)

Pendant la campagne des élections régionales, le PS et l'UMP ont brocardé les écologistes qui prônaient la décroissance. Avec beaucoup de mauvaise foi, ils confondaient la décroissance et la récession.


En période électorale, bien des coups sont donnés sinon permis. Le PS avait une peur bleue que les écologistes fassent un meilleur score qu'eux au premier tour comme cela avait été le cas aux élections européennes. L'UMP tentait de rallier à son panache une frange de l'électorat écologiste, principalement ceux que la décroissance pouvait effrayer. Peut-être, y avait-il aussi de la part de ces partis classiques une certaine ignorance du sujet et une difficulté réelle à comprendre de quoi il s'agissait, tant la vision du monde écologiste diffère de la vision productiviste dominée par la rationalité économique?
Reconnaissons le honnêtement, même parmi les têtes de liste d'Europe Écologie,
Mardi 20 Avril 2010 Commentaires (0)

Tel est l'intitulé de l'action que lance le collectif "Sortir du Nucléaire" contre le sponsoring de l'athlétisme français par Areva. Si vous voulez participer à cette cyberaction, il faut le faire avant le 24 avril.


Texte de l'appel

Au nom de la protection de la santé, la loi interdit aux marchands de tabac ou d'alcool de financer le sport... mais l'industrie nucléaire peut le faire librement !
Samedi 17 Avril 2010 Commentaires (0)

Peut-on prédire quel sera le climat dans les décennies futures? Il se pourrait que non, que cette impossibilité soit définitive parce que l'on touche à une limite de la science. Chacun pourra en juger par lui-même en réfléchissant et en combinant les textes ci-dessous. Les titres et les commentaires sont de l'auteur de ce blog.


Chaos déterministe et prévision du climat
Texte n° 1 : Des données élaborées et approchées

Le public sait-il que, jusqu'en l'an 2000, les moyenne annuelles des températures maximales quotidiennes enregistrées en France tout au long du XX° siècle indiquaient un refroidissement général de 1,2°C? Et que c'est à la suite d'un ensemble de rectification que les données indiquent désormais un réchauffement général? Il ne s'agit pas d'un secret : le travail de toilettage des données ( les météorologues utilissent aussi l'expression d'"homogénéisation") a été effectué au grand jour sur des bases statistiques.
Pascal Acot, Histoire du climat, du bing bang aux catastrophes climatiques, Perrin, Paris, 2° éd. 2009

Commentaire:
Contrairement à ce ce que l'on croit (ou que l'on fait croire) les données utilisées par les climatologues ne sont pas des données brutes, des résultats de mesures. Ces mesures sont traitées statistiquement et font l'objet d'une élaboration. Elles peuvent être sujettes à controverse. Ce qui explique qu'il peut exister des "climatosceptiques" qui ne sont ni des illuminés, ni des obscurantistes. Mais le point le plus important est que les valeurs obtenues sont approchées et imprécises. Ce ne peut être autrement : dès qu'il y a mesure, il y a erreur de mesure et donc approximation. Les calculs subséquents ne permettent évidemment pas de s'affranchir de cette approximation de départ.
Vendredi 16 Avril 2010 Commentaires (2)

Vous avouerez qu'il y a de quoi en faire tout un fromage, surtout si c'est un fromage d'appellation contrôlée!


Sans la campagne de sensibilisation organisée par Greenpeace, qui y aurait pensé? Mais oui, il peut y avoir des OGM dans votre fromage si la vache, la chèvre ou la brebis qui produit le lait est nourrie avec des OGM, par exemple du soja d'importation venant des Amériques. Il est majoritairement transgénique. Malheureusement, il n'y a aujourd'hui aucune obligation d'étiqueter les produits laitiers qui permettrait de savoir si les animaux ont été nourris avec des OGM. De telle sorte que nous ne pouvons savoir si, en dégustant de notre plein gré un morceau de camembert nous n'ingurgitons pas à notre insu des OGM.
Jeudi 15 Avril 2010 Commentaires (0)

Au quotidien

C'est un itinéraire possible pour Dominique Strauss-Khan. Heureusement, il n'est pas certain. Ce n'est ni un écologiste, ni un homme de gauche même s'il est membre du PS et compte à l'intérieur de ce parti de nombreux partisans. En dehors, aussi d'ailleurs... C'est le socialiste préféré des électeurs de droite et le plus apprécié du CAC 40. Et pour cause!


À la fin d'un article du Monde daté du 1° avril 2010, on peut lire que le directeur du FMI, DSK, considère que l'économie roumaine « se porte bien pour l'instant » alors que dans le même article on venait d'apprendre que cette bonne santé était due à une politique « d'austérité » qui a entrainé le gel des salaires de la fonction publique, une explosion du chômage et une réduction des retraites. Dix mille cheminots sont licenciés , les agriculteurs crèvent la faim et les professeurs touchent un salaire moyen de 300 €. mais tout va bien aux yeux de DSK puisque l'économie roumaine va renouer avec la croissance.
Il faut dire que ce « banquier globe-trotteur du FMI » (selon l'expression d'Hervé Gattegno dans Le Point du 1° avril qui consacre sa une à DSK) ne peut avoir qu'une vision très lointaine et abstraite des difficultés de tous ces gens que la politique d'austérité imposée par le FMI jettent dans la misère.
Lundi 12 Avril 2010 Commentaires (0)

Des surfeurs assidus m'ont conseillé de lire ce que l'UMP fontenaisienne et ses leaders écrivaient sur leurs blogs.
Surprise....


A la lecture des blogs des leaders de l'opposition municipale UMP, on pourrait croire que la majorité municipale est sur le point d'exploser. Disons le tout de suite, ce n'est pas le cas. On comprend bien que cela ouvrirait des perspectives et serait réconfortant pour elle. Depuis bien longtemps, l'UMP, sous ce nom ou sous d'autres, n'a pas su faire l'union dans ses propres rangs et encore moins rassembler autour d'elle. D'ailleurs, aujourd'hui encore, ses leaders se disputent par blogs et site interposés au grand dam de ses adhérents et sympathisants .

Dimanche 11 Avril 2010 Commentaires (0)

Beaucoup de documents concernant ce projet territorial de développement durable sont en ligne sur le site de Sud de Seine. www.suddeseine.fr.
Pour mettre en perspective cette réalisation et ces documents, voici un extrait de mon intervention de présentation du projet.


Ayant présidé puis coprésidé le comité de pilotage du Projet territorial de développement durable, je voudrais noter qu’il est presque terminé, il faut ajuster quelques points techniques, préciser les fiches d’actions, formuler des indices pour obtenir un tableau de bord applicable. Mais avant tout, je voudrais remercier à nouveau les habitants qui se sont impliqués soit dans les forums, soit dans la rédaction des fiches d’actions, très bien faites. Mes remerciements vont également au Conseil de développement durable, à son Président, M. HANNOTIAUX, aux membres du Comité de pilotageassidus, aux élus de ce Comité, aux services et particulièrement à notre Directeur général fidèle à toutes nos réunions qui nous a assistés par ses conseils éclairés, notre chargée de mission, Audrey-Luce JEROME qui a pris la relève au pied levé et avec compétence. Elle n’a pas ménagé ses efforts, ce qui nous a permis de tenir les délais.
Ce projet territorial de développement durable est (enfin) terminé, son élaboration a été longue, notamment la phase diagnostique puisqu’il a fallu changer de bureau d’études ; puis nous avons dû interrompre la consultation pendant la période électorale ; ensuite notre volonté de mener un réel travail participatif, une véritable co-élaboration avec les services, les élus, le Conseil de développement durable, les habitants exige du temps. Ce soir, nous vous soumettons donc le résultat d’un travail collectif. Naturellement, le bureau d’études a rédigé le texte, mais les véritables auteurs, concepteurs sont tousceux que je viens d’énumérer.
Par ailleurs, l’entreprise était originale dès le départ. Il s’agit de réunir dans un seul document le Projet de territoire et un Agenda 21. Cette démarche visait à concrétiser un principe fondateur de notre Communauté d’agglomération : une éco-communauté. (...)
Certaines actions sont déjà lancées, d’autres sont nouvelles. L’intérêt est de construire un ensemble cohérent (en effet, on n’a pas attendu le Projet de développement durable pour commencer à travailler), susceptible d’être suivi et évalué à partir des indices des fiches d’actions.
L’ensemble fait l’objet d’un programme tri-annuel de réalisation et d’un chiffrage. Les actions prévues en 2010, y compris les actions nouvelles, sont financées ; il ne s’agira donc pas de simple affichage. Nous avons d’ailleurs anticipé la réalisation de ce projet, en mettant déjà en œuvre le bilan carbone. Bref, une page commencée en 2006 se tourne ; une autre s’ouvre, notre projet me semble bon, il s’agit dele réaliser : nous sommes enfin dans le concret.
Vendredi 9 Avril 2010 Commentaires (0)

Le chantier du marché est arrêté depuis la mi-février. En creusant pour construire deux étages de parking, les ouvriers ont découvert des galeries que les sondages n'avaient pas révélées. Il faut les combler en injectant du béton. Les deux étages du parking coutaient déjà très cher.....


Quand on aime , on compte pas

Ils seront encore plus chers sans même parler du coût d'arrêt du chantier qui ne devrait pas être supporté par la ville. Le Dieu Bagnole a toujours exigé des sacrifices démesurés et des offrandes hors de prix. Mais quand on aime, on ne compte pas.
J'étais le seul des élus de la majorité municipale à soutenir qu'il ne fallait pas construire de parking sous, sur ou à côté de la halle. J'estimais qu'il fallait trouver des solutions innovantes et durables (pour employer un mot dont tout le monde se gargarise) au transport des courses et à la desserte du marché en faisant appel à l'imagination des élus et des habitants tout en allant voir comment des villes pilotes en Europe procédaient. Évidemment, je n'ai pas été suivi. Inutile de dire que cela ne m'a pas surpris. Et voilà encore 320 000 € qui viennent encore alourdir la facture pour ces deux étages de parking.
Vendredi 9 Avril 2010 Commentaires (0)

La France des régions est bien repeinte en rose mais c'est grâce au vert d'Europe Écologie et cela devrait se traduire dans la constitution des exécutifs régionaux. Cela n'est que justice. Les aspirations à un meilleur environnement, la prise de conscience de la nécessité de vivre autrement si l'on veut survivre, tout cela a joué.


C'est vrai pour toutes les régions, mais c'est encore plus vrai pour l'Ile de France et dans l'Ile-de-France pour le département des Hauts-de-Seine. Sans l'union du PS et d'Europe Écologie, il n'y aurait pas eu ce « séisme dans le fief du président de la république », pas de « vote historique » pour reprendre les termes du Parisien.
Séisme politique et vote historiques ont eu comme condition nécessaire l'union des principales forces de gauche avec les écologistes, des écologistes largement ouverts à la société civile et réunis sous le drapeau d'Europe Écologie. Ce qui s'est passé, ce n'est donc pas une victoire de la gauche....
Mardi 23 Mars 2010 Commentaires (0)
1 ... « 31 32 33 34 35
Profil
Jean-François Dumas
Jean-François Dumas
Dernières notes
Recherche
Galerie
Tilleul Boulevard de la République
Square Pompidou
Cerisier Rue des Ormeaux
Boîte aux lettres, chemin de Pont haut, Colmars-les-Alpes (04)
Sans titre, chemin de Pont haut, Colmars -les-Alpes
Meurtrière, Colmars-les-Alpes