Centrales nucléaires, bagnoles et maintenant foie gras, c'est avec ce que notre culture a inventé de plus pernicieux que la France tente de séduire la Chine. Voici la façon dont la France conçoit l'occidentalisation du monde.


À l'exposition universelle de Shanghai le pavillon français serait de loin le plus visité. Les Chinois viendraient y chercher des « nourritures spirituelles », par exemple la contemplation de tableaux de Claude Monet mais aussi des nourritures bien plus terrestres. Ce qui fait le succès du pavillon français, c'est l'occasion pour un Chinois de goûter à la cuisine française. On lui propose à cette occasion du foie gras poêlé. Il adore, paraît-il. Mais lui a-t-on expliqué ce que ce foie gras qu'il déguste implique de traitements cruels pour les oies ou les canards?

Lui a-t-on dit qu'ils sont gavés de nourritures un entonnoir dans la gorge, rendus malades, impotents, confinés dans le noir en attente d'être sacrifiés sur l'autel de la gourmandise et du snobisme de ceux qui se croient des gourmets raffinés mais ne sont que des barbares égoïstes insensibles et trop bien nourris? Les Chinois regarderaient peut-être la cuisine française d'un autre œil...
Imagine-t-on le nombre d'oies et de canards qu'il faudrait torturer si par malheur on donnait aux Chinois le goût de cette spécialité honteusement française? Nous, qui nous targuons de cuisine, je crois qu'il serait bon que nous prenions conscience qu'il « est indigne d'un homme de chercher délibérément à flatter son appétit. Le meilleur condiment pour n'importe quelle nourriture est la faim, pure et simple sans laquelle nous ne serions pas excusable de manger. » Grey Owl : Tales of an empty cabin, trad. fr. Jeanne Roche-Mazon : Récits de la cabane abandonnée, p. 173, Boivin, Paris 1951. Entendons-nous, il ne s'agit pas de dénigrer la bonne cuisine. Simplement, pour paraphraser une publicité en vogue, il n'est pas nécessaire de torturer des animaux pour bien manger.

Lundi 14 Juin 2010 Commentaires (0)
Profil
Jean-François Dumas
Jean-François Dumas
Dernières notes
Macron et le slime 04/06/2017
Recherche
Galerie
Tilleul Boulevard de la République
Square Pompidou
Cerisier Rue des Ormeaux
Boîte aux lettres, chemin de Pont haut, Colmars-les-Alpes (04)
Sans titre, chemin de Pont haut, Colmars -les-Alpes
Meurtrière, Colmars-les-Alpes