Tel est l'intitulé de l'action que lance le collectif "Sortir du Nucléaire" contre le sponsoring de l'athlétisme français par Areva. Si vous voulez participer à cette cyberaction, il faut le faire avant le 24 avril.


Texte de l'appel

Au nom de la protection de la santé, la loi interdit aux marchands de tabac ou d'alcool de financer le sport... mais l'industrie nucléaire peut le faire librement !

AREVA est l’un des principaux sponsors de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA). Au travers de ce partenariat financier, le constructeur de centrales nucléaires tente de redorer son blason, en dissimulant ses activités polluantes derrière l’image positive du sport (santé, jeunesse, performance…).
Le 24 avril, la FFA tiendra son Assemblée Générale Financière… au moment même où nous lancerons le Chernobyl Day en soutien aux enfants biélorusses contaminés par la radioactivité répandue dans l’environnement par la catastrophe de Tchernobyl.

Pour agir dès maintenant, envoyez un courrier électronique au président de la FFA avant le 24 avril.
Demandez-lui de mettre fin à son partenariat contre-nature avec AREVA.

N’hésitez pas à personnaliser le message que nous vous proposons, cela lui donnera encore plus de poids.
Envoyez le message ci-dessous aux deux adresses suivantes :

ffa@athle.org
ffa-areva@sortirdunucleaire.fr

Objet de votre courriel : Assemblée générale financière de la FFA

Message à envoyer :

À l'intention de Bernard Amsalem, président de la Fédération Française d’Athlétisme

Monsieur le Président,

La FFA organise cette année son Assemblée Générale financière au moment même où la catastrophe de Tchernobyl entre dans sa vingt-cinquième année. À cette occasion, je vous demande instamment de rompre tout lien avec votre actuel sponsor AREVA. L'athlétisme est un sport populaire, bien médiatisé, qui véhicule une image positive liée à la santé, à la forme et à la jeunesse. Mais cette image est gravement salie lorsqu'elle est associée à l'industrie nucléaire, qui est directement responsable de pollutions radioactives et d’atteintes graves à la santé humaine. À proximité des installations nucléaires, des convois de déchets radioactifs ou des lieux de stockage de ces déchets, les populations, les travailleurs et l'environnement sont exposés à des radiations extrêmement dangereuses pendant des centaines de milliers d'années.

Au travers de ce partenariat financier avec AREVA, votre fédération se rend complice d'une tentative de banalisation qui cherche à rendre sympathique la plus dangereuse des activités industrielles. Combien de temps encore allez-vous laisser AREVA s'acheter une respectabilité en ternissant l'image et l'éthique de votre fédération, de nos athlètes donc de notre pays, et du sport en général ? Avant que l’athlétisme français ne soit irréversiblement sali, je vous demande d’arrêter au plus vite ce partenariat contre-nature avec AREVA.

Je vous adresse mes salutations les plus respectueuses,

[Signez votre message avec vos nom, prénom et adresse]


Pour en savoir plus...


AREVA est l’un des principaux sponsors de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA). Au travers de ce partenariat financier, le constructeur de centrales nucléaires tente de redorer son blason, en dissimulant ses activités polluantes derrière l’image positive du sport (santé, jeunesse, performance…).
Le 24 avril, la FFA tiendra son Assemblée Générale Financière… au moment même où nous lancerons le Chernobyl Day en soutien aux enfants biélorusses contaminés par la radioactivité répandue dans l’environnement par la catastrophe de Tchernobyl.

Pour agir dès maintenant, envoyez un courrier électronique au président de la FFA avant le 24 avril.
Demandez-lui de mettre fin à son partenariat contre-nature avec AREVA.

N’hésitez pas à personnaliser le message que nous vous proposons, cela lui donnera encore plus de poids.
Envoyez le message ci-dessous aux deux adresses suivantes :

ffa@athle.org
ffa-areva@sortirdunucleaire.fr

Objet de votre courriel : Assemblée générale financière de la FFA

Message à envoyer :

À l'intention de Bernard Amsalem, président de la Fédération Française d’Athlétisme

Monsieur le Président,

La FFA organise cette année son Assemblée Générale financière au moment même où la catastrophe de Tchernobyl entre dans sa vingt-cinquième année. À cette occasion, je vous demande instamment de rompre tout lien avec votre actuel sponsor AREVA. L'athlétisme est un sport populaire, bien médiatisé, qui véhicule une image positive liée à la santé, à la forme et à la jeunesse. Mais cette image est gravement salie lorsqu'elle est associée à l'industrie nucléaire, qui est directement responsable de pollutions radioactives et d’atteintes graves à la santé humaine. À proximité des installations nucléaires, des convois de déchets radioactifs ou des lieux de stockage de ces déchets, les populations, les travailleurs et l'environnement sont exposés à des radiations extrêmement dangereuses pendant des centaines de milliers d'années.

Au travers de ce partenariat financier avec AREVA, votre fédération se rend complice d'une tentative de banalisation qui cherche à rendre sympathique la plus dangereuse des activités industrielles. Combien de temps encore allez-vous laisser AREVA s'acheter une respectabilité en ternissant l'image et l'éthique de votre fédération, de nos athlètes donc de notre pays, et du sport en général ? Avant que l’athlétisme français ne soit irréversiblement sali, je vous demande d’arrêter au plus vite ce partenariat contre-nature avec AREVA.

Je vous adresse mes salutations les plus respectueuses,

Signez votre message avec vos nom, prénom et adresse

Les pollutions d’AREVA :

AREVA a abandonné des centaines de millions de tonnes de déchets miniers radioactifs en France. Ses usines de retraitement à La Hague (Manche) rejettent dans l’air et dans l'eau les plus importantes quantités de radioactivité au monde. AREVA transporte du plutonium, le matériau de la bombe A, sur toutes les routes de France et sur les océans. AREVA cherche à exporter son futur réacteur EPR, dont les experts soulignent différents défauts de sûreté et de sécurité. AREVA exploite des mines d'uranium au Niger, au Gabon et en Namibie, au mépris des populations locales, et dans des conditions sanitaires insupportables... AREVA nuit gravement à la santé comme à l'environnement.

Liens :
AREVA sponsorise l'athlétisme

Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de 881 associations,
agréée pour la protection de l’environnement
9 rue Dumenge, 69317 Lyon Cedex 04 - France
Tél : 04 78 28 29 22 - Fax : 04 72 07 70 04

Samedi 17 Avril 2010 Commentaires (0)
Profil
Jean-François Dumas
Jean-François Dumas
Dernières notes
Macron et le slime 04/06/2017
Recherche
Galerie
Tilleul Boulevard de la République
Square Pompidou
Cerisier Rue des Ormeaux
Boîte aux lettres, chemin de Pont haut, Colmars-les-Alpes (04)
Sans titre, chemin de Pont haut, Colmars -les-Alpes
Meurtrière, Colmars-les-Alpes