Le chantier du marché est arrêté depuis la mi-février. En creusant pour construire deux étages de parking, les ouvriers ont découvert des galeries que les sondages n'avaient pas révélées. Il faut les combler en injectant du béton. Les deux étages du parking coutaient déjà très cher.....


Quand on aime , on compte pas

Ils seront encore plus chers sans même parler du coût d'arrêt du chantier qui ne devrait pas être supporté par la ville. Le Dieu Bagnole a toujours exigé des sacrifices démesurés et des offrandes hors de prix. Mais quand on aime, on ne compte pas.
J'étais le seul des élus de la majorité municipale à soutenir qu'il ne fallait pas construire de parking sous, sur ou à côté de la halle. J'estimais qu'il fallait trouver des solutions innovantes et durables (pour employer un mot dont tout le monde se gargarise) au transport des courses et à la desserte du marché en faisant appel à l'imagination des élus et des habitants tout en allant voir comment des villes pilotes en Europe procédaient. Évidemment, je n'ai pas été suivi. Inutile de dire que cela ne m'a pas surpris. Et voilà encore 320 000 € qui viennent encore alourdir la facture pour ces deux étages de parking.


Rêvons un peu

Rêvons un peu... De telles sommes investies dans les économies d'énergie et les énergies solaires auraient permis des travaux d'isolation sur tous les bâtiments communaux, en commençant par ceux dont la chaleur fuit de tout côté. On pouvait aussi équiper ceux qui s'y prêtent en solaire thermique ou photovoltaïque. Ce n'est hélas qu'un rêve.

Pour obtenir quelques centaines d'euros pour du solaire, il faut batailler ferme, surmonter des a priori idéologiques et des objections pseudo-techniques, démontrer qu'il y aura des retours sur investissement à des gens devenus brusquement très sourcilleux et soucieux des deniers publics. Ce ne peut être pour le moment qu'un rêve car dans une majorité composite, un écologiste ne pèse que ce que pèsent les résultats électoraux des partis écologistes. Jusqu'à l'année dernière, ce n'était pas très lourd. Aujourd'hui, il y a du mieux. Mais, hélas, la décision de créer ces deux étages de parking ne datent pas d'hier.

Vendredi 9 Avril 2010 Commentaires (0)
Profil
Jean-François Dumas
Jean-François Dumas
Dernières notes
Macron et le slime 04/06/2017
Recherche
Galerie
Tilleul Boulevard de la République
Square Pompidou
Cerisier Rue des Ormeaux
Boîte aux lettres, chemin de Pont haut, Colmars-les-Alpes (04)
Sans titre, chemin de Pont haut, Colmars -les-Alpes
Meurtrière, Colmars-les-Alpes