Mercredi 5 novembre, dans le cadre de manifestations organisées par la FNSEA de nombreuses exactions ont été commises sans que, à de rares exceptions près, les forces dites de l’ordre soient intervenues. Les interventions plutôt molles qui ont eu lieu n’ont guère empêché ces exactions. Globalement on peut considérer que les pouvoirs publics ont laissé faire.


Toulouse : Lisier et fumier recouvrent le local d'Europe-Écologie-Les Verts
Toulouse : Lisier et fumier recouvrent le local d'Europe-Écologie-Les Verts
L’ordre républicain tant vanté par Manuel Valls lorsqu’il s’agit des occupations zadistes non-violentes ne régnait guère dans les rues des villes où manifestait la FNSEA et les valeurs de la République si chères à son cœur étaient étouffées sous les immondices déversés par les manifestants : préfectures et divers bâtiments administratifs ont eu leurs façades arrosées de purin, leurs accès murés, leurs vitres cassées à coup de pommes de terre. Dans les rues recouvertes de fumier et de légumes pourris auxquels étaient mêlés des animaux morts, l’odeur était pestilentielle !
À Toulouse, les vandales de la FNSEA s’en sont pris aussi au local d'Europe-Ecologie-Les Verts. Du fumier et du lisier ont été déversés sur les vitrines et devant la porte. Le maire UMP de Toulouse a lui déploré un "acte crétin" : « Je condamne l'acte crétin de quelques extrémistes qui ont déversé du fumier sur la vitrine d'EELV midi py. La démocratie exige du respect! » Intéressant ! Les syndicalistes de la FNSEA seraient donc des extrémistes pour ce maire? Trop « bon prince », Europe-Ecologie-Les Verts condamne fermement mais ne porte pas plainte!

Le silence assourdissant du PS et de la droite

Mais le pire, ce fut la torture de ragondins jetés vivants par-dessus les grilles de la préfecture de Nantes, aspergés de peinture rose, roués de coups de pied avant que certains d’entre eux soient écrasés sous les roues de tracteurs.

Les agriculteurs de la FNSEA sont-ils au-dessus des lois ?
Cet acte de barbarie voulait signifier que les agriculteurs en avaient assez des règlements « écologiques » et notamment ceux édictés pour préserver l’eau et la biodiversité ! Ils veulent polluer en paix ! Certains arboraient des t-shirt noirs sur lesquels il était inscrit «Laissez-nous produire». Produire quoi ? De la merde gorgée de nitrate et de pesticides qui nous empoisonne et empoisonne l’air, l’eau et les sols ? Pas de CRS ni de Gendarme mobile, pas de grenades lacrymogène, ni bien sûr de grenade de « désencerclement » ou de grenade offensive ! Pas de contrôle d’identité, ni d’arrestation, ni même de poursuite. Ségolène Royal prise à partie verbalement par les manifestants et carrément insultée n’a pas réagi !

À Nantes, comme ailleurs, comme au niveau national, le PS n’a pas publié le moindre communiqué condamnant tous ces débordements. Le maire de Nantes, Johanna Rolland est restée étrangement silencieuse alors qu’elle s’affichait au côté des employés municipaux qui effaçaient quelques-uns des tags qui avaient fleuri lors de la manifestation en hommage à Rémi Fraisse, sévèrement réprimée celle-là! Comme le président du Conseil régional des Pays de la Loire, PS comme elle et pro-aéroport de Notre Dame des Landes comme elle, elle s’indignait « Ce n’est pas notre conception de la démocratie, de la République et de l’État de droit ».

Mais lorsque c’est la FNSEA qui se livre à des déprédations bien plus graves, Johanna Rolland ne condamne pas. Elle met dans sa poche pour la circonstance sa conception de la démocratie, de la république et de l’état de droit. Pour quelques tags et poubelles incendiées (par qui d’ailleurs ?) lors de la manifestation en hommage à Rémi Fraisse, elle a porté plainte au nom de la ville de Nantes. Elle ajoutait «Des interpellations ont eu lieu. Si les culpabilités sont établies, je souhaite que la justice puisse faire preuve très vite de la plus grande fermeté. » Par contre, il n’est question de porter plainte contre les exactions de la FNSEA et son lâchage de ragondins le 5 novembre. D’ailleurs, il n’y pas eu une seule interpellation !!!

Quant à la droite si prompte et si unanime à condamner les occupants du site de feu le barrage du Testet ou de Notre-Dame-des-Landes, si prompte et si unanime à dénoncer les « casseurs » et les « violences » lors des manifestations en hommage à Rémi Fraisse et pour condamner la violence étatique, elle se tait !

Maltraiter des animaux est puni par la loi

À Nantes, seul parti politique à le faire, Europe Écologie Les Verts des Pays de Loire a décidé de porter plainte pour maltraitance d’animaux : « Conformément à l’article 521-1 du Code pénal, Europe Écologie Les Verts Pays de la Loire portera plainte contre les auteurs de ces faits. De plus, selon l’article L. 214-3 du Code rural, « Il est interdit d’exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques ainsi qu’envers les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité. » Gandhi disait : « On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités » ; il est inadmissible que notre pays accepte et laisse impunis de tels agissements. »
Dans d’autres villes, il y a bien quelques maires UMP – mais aucun maire PS – qui, ulcérés devant les dégâts et les sommes à débourser pour les réparer, ont condamné les agissements de la FNSEA et de ses troupes. Mais jusqu’à présent, les pouvoirs publics sont restés passifs. Il vaut mieux ne pas s’en remettre à eux pour saisir les tribunaux bien que Le Foll ait déclaré qu’il y aurait des poursuites car on peut en douter très fortement! Par exemple, si le préfet de la Marne a condamné «les méthodes employées par certains» qu’il n’a d’ailleurs pas nommés, il s’est bien gardé de parler de poursuites à leur encontre !

La FNSEA est-elle au-dessus des lois ?

La FNSEA et ses fédérations départementales se croient au-dessus des lois et elles n’ont peut-être pas tort si l’on en juge par cette absence de réaction et ce silence assourdissant des responsables gouvernementaux et des autorités.
Il a fallu que ce soient les écologistes et les associations de défense de la nature et des animaux qui portent plainte pour actes de cruauté auprès du tribunal de Nantes à la suite des agissements des manifestants de Nantes envers des ragondins ( Europe Ecologie Les Verts, Convention Vie et Nature, Fondation Brigitte Bardot, Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), L214 Éthique & Animaux) car contrairement à ce que dit le Président de la FNSEA, ce n’est pas une simple « connerie », c’est un délit.

Vous aussi vous pouvez agir pour qu’au moins cet acte de barbarie ne reste pas impuni en interpellant le Préfet de Loire Atlantique pour que les coupables soient identifiés et jugés. Pour cela rendez vous sur le site de Cyberacteurs où vous trouverez un modèle de lettre que vous pourrez envoyer directement ou encore plus facilement par l’intermédiaire du site.

La vidéo ci-dessous est un reportage de Télénantes, réalisé par Nick Resmann. Les images de ce reportage ont choqué de très nombreux internautes depuis le mercredi 5 après-midi, comme en témoignent les centaines de milliers de vues de cette vidéo et les commentaires diffusés sur Youtube, Twitter et Facebook... La plupart des médias nationaux et certaines chaînes comme D8 s'en sont fait l'écho. Le vendredi 7 novembre, elle a été supprimée sur YouTube sans prévenir et sans donner de raison , alors même qu'elle est éditée par un média d'informations. Sur demande pressante de la FNSEA ? C’est pourquoi je la reprends ici. Elle reste disponible sur le site de Télénantes.


Pour bien juger de l’inacceptabilité de ce comportement envers des animaux, voici une autre vidéo de ces agissements


Heureusement tous les agriculteurs ne sont pas comme ces manifestants qui font honte à leur profession. Certains sont de vrais paysans mais ce n’est pas dans les rangs des activistes de la FNSEA qu’on les rencontrera.

_______________________________________________

Photos

Europe-Écologie-Les Verts ; Fondation Brigitte Bardot.

Mardi 11 Novembre 2014 Commentaires (0)
Profil
Jean-François Dumas
Jean-François Dumas
Dernières notes
Macron et le slime 04/06/2017
Recherche
Galerie
Tilleul Boulevard de la République
Square Pompidou
Cerisier Rue des Ormeaux
Boîte aux lettres, chemin de Pont haut, Colmars-les-Alpes (04)
Sans titre, chemin de Pont haut, Colmars -les-Alpes
Meurtrière, Colmars-les-Alpes